APA : Allocation Personnalisée d’Autonomie

L’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) est une aide versée aux personnes âgées en situation de dépendance qui dépend des revenus de la personne concernée et de son niveau de dépendance (GIR: Groupe Iso-Ressources).

Calcul de l’APA

Calculez directement le montant de l’APA disponible en fonction du groupe ISO Ressources de la personne concernée GIR et ses revenus annuels.

Aide APA pour le logement en EHPAD : point d’explication

Les personnes âgées en EHPAD peuvent bénéficier de l’aide APA si elles ne disposent pas d’assez de ressources pour prendre en charge les frais des prestations et si leurs descendants, c’est-à-dire leurs « obligés alimentaires » ne sont pas non plus en mesure de couvrir les dépenses.

Trouver une place en Ehpad proche de chez vous

Qu’est-ce que l’aide APA ?

Instaurée depuis l’année 2002, l’aide APA ou Allocation Personnalisée d’Autonomie est un soutien financier mis en place pour les personnes âgées qui ont perdu leur autonomie. C’est la grille AGGIR qui définit les différents cas considérés et qui permet de classer l’état de santé des bénéficiaires ainsi que le financement octroyé.

Qui peut bénéficier de l’APA ?

L’APA s’adresse uniquement aux personnes qui sont en GIR1 à 4 et qui habitent en France. Les étrangers qui souhaitent déposer une demande doivent avoir un titre de séjour encore valide. Elle concerne les séniors de plus de 60 ans et peut être accordée aux pensionnaires d’un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ou EHPAD.
Il importe d’évaluer le degré d’autonomie du bénéficiaire en se référant à la grille AGGIR avant de pouvoir espérer obtenir cette subvention. La perte d’autonomie peut être définie de manière succincte par le fait de ne pouvoir accomplir tout seul les actes essentiels de la vie. Les personnes qui doivent être surveillées régulièrement à cause de leur état de santé entrent aussi dans cette catégorie.

Quelles sont les caractéristiques de cette aide ?

C’est le conseil général aux personnes hébergées dans un établissement qui accordent l’aide si le demandeur remplit les conditions nécessaires. Celle-ci peut être versée directement à son bénéficiaire ou touchée par la maison de retraite qui l’accueille.
Il s’agit d’une allocation qui fait l’objet d’une révision périodique. Cette subvention présente également l’avantage d’exclure toute forme de récupération sur succession. Le montant des ressources dont dispose la personne qui demande de bénéficier de l’APA n’influence en aucun cas ses droits, mais aura un impact sur l’importance de la part des dépenses qu’elle doit prendre en charge.

Combien touche le bénéficiaire de l’APA ?

Le montant alloué correspond au tarif dépendance de la maison de retraite diminué de la part à prendre en charge par le bénéficiaire. Pour le Gir 1 (cas le plus grave), ce montant est plafonné à 1 304,84 €, pour le Gir2, à 1 118,43 €, pour le Gir 3, à 838,82 € et pour le Gir 4, à 559,22 €.
Pour mieux bénéficier de l’aide APA pour le logement en EHPAD, il convient de déposer la demande au plus tôt. En effet, les droits à l’allocation prennent effet au moment où le dossier est enregistré.