Nederlands Nederlands Français Français Deutsch Deutsch

Trouver une maison de retraite ou un Bailleau-le-Pin

Maisons de retraites et Ehpad Bailleau-le-Pin
Comparer les tarifs Bailleau-le-Pin en 2 clics!

Les ressources disponibles

En résidence de repos, le coût par mois est en accord au type de logement que vous choisissez, et vous aurez à par exemple acheter des des services supplémentaires. Il est impératif que vous décidiez en amont du montant que vous êtes capable de dépenser.

Le délai d’entrée

Les délais d’admission en résidence de repos varient sensiblement d’une région à l'autre et oscillent entre 1 et six mois suivant les résidences et des villes. N’hésitez pas à entreprendre vos recherches un certain nombre de mois avant tout.

La préférence géographique

la maison de retraite que vous allez choisir doit être simple d’accès pour l'ensemble de vos proches parents et collègues, au risque de voir les visites s’espacer, pour finir par s’arrêter et agrandir le sentiment d'isolement et d’abandon du résident. Délimiter vos choix avant de faire votre choix.

Les besoins médicaux

Le choix d’une maison de retraite doit répondre aux services de soins physique faits pour votre situation. Il est devenu important que vous planifiiez de même vos besoins futurs en matière de soins physique lorsque vous décidez une résidence de retraite.

Fondatrice de l’organisme Ehpadeo

Le mot de Julie Muller

 
« Nous rêvons tous de vivre, dans un environnement propre, beau, sécurisé et fonctionnel. Nos parents aussi en rêvent, C’est un peu pour cela que nous avons choisi de fonder Ehpadeo.
 

Téléphone

Une question?

Email

info@ehpadeo.org

Du lundi au vendredi
8.00 - 19.00

Maison de retraite

 Une maison de retraite est une résidence collective destinée aux personnes âgées. Il existe différents types d’entités. Pour choisir votre maison de retraite, il faut envisager prendre en considération des critères. Des aides vous seront allouées dans certains cas pour entrer en maison de retraite. Mais combien coûte un séjour en maison de retraite ?

Comment choisir une maison de retraite ? 

• Les besoins et les attentes 

Pour bien choisir une maison de retraite, il faut envisager prendre en considération les besoins et les attentes de chacun. On parle ici du sujet âgée et de son foyer proche. Pour la personne âgée, il faut envisager considérer son indépendance. Le choix de l’habitation de retraite fonctionne avec le degré de dépendance du sujet âgée. Pour les personnes âgées autonomes qui souhaitent une maison de retraite presque similaire au domicile, il faut envisager choisir la résidence-autonomie ou résidence services. Pour les personnes âgées voulant une maison de retraite dans un milieu agricole, il faut envisager choisir le Marpa. Pour les personnes âgées handicapées, ayant perdu une autonomie importante ou besoin de remboursée médicale lourde, elles peuvent choisir les établissements médicalisées et les unités de soins infirmiers de longue durée. Des prises en charge spécifiques sont accessibles pour les personnes âgées selon leurs envies et leurs préférences personnelles. Pour les proches, il faut envisager considérer l’emplacement géographique de l’habitation de retraite. L’idée, c’est de choisir une maison de retraite qui permet à la famille visiter la personne âgée. La maison de retraite doit être accessible géographiquement pour toute la famille.

Les aides pour entrer en maison de retraite ?

L’allocation personnalisée au logement 

L’allocation personnalisée au logement ou APL est une subvention pour les dépenses consacrées au logement. Cette allocation prend en considération l’ensemble des services d’administration générale, d’accueil hôtelier, de restauration et d’animation qui ne sont effectivement pas rattachées à la partie dépendance. Le ticket modérateur équivalent au Gir 5 et 6 reste cependant à la charge du résident. La demande d’allocation personnalisée au logement doit être faite dès l’entrée dans l’établissement d’accueil. La demande se fait à partir du formulaire Cerfa. Ce formulaire devra être remis à la caisse d’allocation familiale ou à la mutualité sociale agricole suivant le régime de protection sociale. Certaines conditions sont à réunir si vous désirez profiter de cette allocation lors de la demande.

La personne âgée doit d’abord être résidente d’un foyer d’hébergement conventionné. Elle doit ensuite être en situation régulière en France. Mais quel est le montant de l’allocation personnalisée au logement attribué ? Le montant de l’allocation attribuée diffère suivant quelques points.Elle diffère par exemple en fonction des ressources des individus âgées autonomes. Elle diffère également en fonction du coût d’hébergement de l’établissement. Le montant de l’allocation diffère par ailleurs en fonction du lieu d’implantation de l’établissement.

Combien coûte une maison de retraite ?

Le coût de dépendance

Le coût d’une maison de retraite dépend du coût de dépendance. Ce dernier change en fonction du degré de dépendance du résident. Il existe trois tarifs dépendance dans une résidence de retraite. Pour les personnes âgées comprises dans les groupuscules iso-ressources Gir 1 et 2, le tarif est plus élevé. Pour les personnes âgées comprises dans le Gir 3 et 4, le tarif est intermédiaire. Le tarif le plus bas est dédié aux personnes comprises dans les groupuscules Gir 5 et 6. Un médecin coordonnateur va évaluer le degré de perte d’autonomie du résident à l’aide de la grille AGGIR. Quand le résident est très dépendant, le coût à financer sera plus important. Le coût de dépendance est à la charge du résident ou de son foyer. Cependant, les allocations personnalisées d’autonomie sont accessibles pour compenser le forfait. Ces allocations touchent les personnes âgées classées en Gir 1 à 4 à partir de 60 ans. Pour les Gir 5 et 6, leurs participations seront calculées. Le coût moyen d’une maison de retraite médicalisée est de 14 euros quotidiennement. Le coût de dépendance est en moyenne de 5 euros quotidiennement après la déduction de l’allocation. Mais ce coût varie surtout suivant l’établissement. 

Ehpad Bailleau-le-Pin
Comparer les tarifs Bailleau-le-Pin en 2 clics!

Top villes à proximité

Ils sont satisfaits

Avis clients Bailleau-le-Pin

Merci à Sophie pour son engagement, sa gentillesse et sa compréhension.
Audrey Duhamel
merci beaucoup à la conseillere pour ses judicieux conseils, son écoute et sa gentillesse lorsqu'il a fallu que ma grand-mère quitte son domicile.
Dominique Robuchon
Je donne un avis : excellent, grâce à la compétence et la gentillesse de mon interlocuteur : Benoit
Desire Marier
Nous vous remercions pour votre aide dans notre recherche qui a été précieuse réactive et particulièrement efficace.
Rémy Ayot

EHPADEO.ORG

Bailleau-le-Pin : Trouver une résidence facilement

Déposez votre demande en quelques secondes, soyez rappelle en moins de 24 heures pour recevoir gratuitement des conseils et orientations personnalisées.

Top villes de la région:

villes

Comparer les tarifs Bailleau-le-Pin en 2 clics!
Maison de retraite Bailleau-le-Pin

questions-reponses

FAQ

Le GIR (Groupe Iso Ressources) correspond à un niveau d’autonomie d’une personne âgée évalué selon la grille AGGIR ( Autonomie Gérontologie Groupe Iso Ressources. Il existe 6 niveaux de Gir permettant de pondérer différentes variables telles que la cohérence, l’orientation, la toilette, la communication.
L’Aide Sociale à l’Hébergement est une aide de l’état qui permet de financer le tarif hébergement d’un établissement de retraite qu’il s’agisse d’une résidence autonomie ou d’une maison de retraite qui intervient lorsque les ressources du résident sont inférieures au prix d’hébergement.
Les modalités et les sommes versées au titre de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie en maison de retraite (avec plus de 25 résidents) diffèrent du domicile.Le montant de l’APA va dépendre de plusieurs critères tels que : Le tarif dépendance de l’ehpad,Les revenus de la personne âgée,Le niveau GIR (niveau d’autonomie) de la personne âgée.Le montant versé au titre de l’APA est égal au tarif dépendance mensuel appliqué au GIR de la personne âgée, moins la participation demandée en fonction de ses revenus.
En maison de retraite, les résidents peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt au titre de l’hébergement et de la dépendance. Cette réduction est égale à 25% des sommes engagées dans la limite d’un plafond de 10 000 euros par personne et par an soit une réduction maximale de 2 500 euros par personne.